Sélectionner une page

La loi de l’attraction

Etes-vous satisfait de votre vie ? Voulez-vous changer quelque chose ?

 

Vous avez déjà essayé mais malgré vos efforts rien ne change ? Vous n’avez plus de solution à vos problèmes ? Vous n’avancez plus ?

 

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que vous faites le focus sur ce que vous ne voulez plus, et non sur ce que vous voulez…

 

La loi de l’attraction s’applique à tous les domaines et peut changer radicalement votre vie. Mais n’oubliez pas que ce n’est pas de la magie, vous devez rester réaliste et ne pas vous attendre à des miracles sans votre participation active.

 

Alors comment ça marche ?

 

Que l’on y croit ou pas, les lois cosmiques régulent tous les évènements de l’univers à un niveau spirituel, tout comme les lois de la physique régulent les évènements terrestres. Aujourd’hui, la science n’est pas encore en mesure d’expliquer les lois cosmiques, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’existent pas.

 

Le principe de la loi de l’attraction est que nos pensées ont un pouvoir de contrôle sur toute notre vie. Ce qui veut dire que si nous contrôlons nos pensées, nous pouvons très facilement contrôler ce qui se passe dans notre vie et donc agir de manière concrète sur les domaines que nous souhaitons changer.

 

Prenons par exemple l’argent. Tout le monde veut gagner plus d’argent.

Inconsciemment, nous souhaitons plus d’argent car nous n’en avons pas assez, et c’est là le problème. L’idée même de ne pas en avoir assez, donne une pensée de « manque ». Par conséquent, la loi de l’attraction va attirer à vous… ce manque. Il est donc indispensable pour recevoir plus d’argent, de faire comme si nous en avions déjà beaucoup.

 

Evidemment, c’est difficile de penser que l’on a beaucoup d’argent lorsqu’on n’en a pas, cependant il va falloir modifier radicalement notre système de pensées si l’on veut que la loi de l’attraction nous apporte abondance et non le manque.

 

Lorsque vous dites « Je ne peux pas me le permettre, je n’ai pas assez d’argent pour ça ». La fréquence vibratoire de ce sentiment est si forte que vous ne pouvez pas gagner plus d’argent, peu importe vos efforts.

La clé est de commencer à faire le changement et tournez la phrase de manière positive « Je peux me le permettre » en y mettant le plus de sentiment réel possible. Si vous dites « je peux me le permettre » mais que vous n’y croyait pas… vous envoyez un message négatif et de manque. Vous devez y croire assurément.

Vous pouvez commencer par répéter des phrases positives régulièrement comme par exemple : « J’ai droit à la richesse », « Je peux faire beaucoup de bien avec de l’argent », « Merci beaucoup pour tout l’argent que je reçois » en y mettant une intension positive.

 

Au fil du temps, l’argent va venir frapper à votre porte de différente manière ; une augmentation de salaire, une rentrée d’argent inattendue, un héritage, etc… Ayez confiance dans le fait que vous obtiendrez de l’argent et ne vous inquiétez pas de la façon dont l’argent vous parviendra.

 

Pour donner un sentiment positif, vous pouvez vous visualiser avec beaucoup d’argent dans les mains, ou en train de faire de gros achats, ou encore en train d’en faire profiter vos proches. L’important c’est d’y mettre de la conviction, afin que votre cerveau s’imprègne de ce que vous voulez et non de ce que vous ne voulez pas ou plus.

 

Ce système de pensées est le même pour l’argent que pour la santé ou pour n’importe quel domaine de votre vie. La loi de l’attraction attire à vous ce que vous pensez et ce que vous croyez. Si vous avez peur de ne pas guérir d’une maladie, vous ne pouvez pas en guérir. Vous devez vous imaginer en pleine santé pour attirer à vous la guérison.

 

Qu’est-ce que la pensée ?

 

La pensée est définie par les neuroscientifiques comme suit : « Une pensée naît du transfert d’électrons aux synapses ». C’est-à-dire que nos pensées qui sont des électrons sont aussi des ondes électromagnétiques. Une pensée est donc une énergie qui se déplace. De ce fait, il nous est possible de déplacer nos pensées de manière consciente afin qu’elle nous serve sur un domaine précis.

 

Des études scientifiques montrent que les pensées négatives affectent non seulement notre psychisme mais également notre corps. Il arrive très souvent que des personnes qui sont contrariées se lèvent le matin avec une contracture musculaire, un mal au dos, un torticolis, une inflammation des articulations, etc…

 

Les personnes affectées par des pensées négatives sont généralement tristes ou déprimées. Ce sont des sentiments très forts. Il est donc normal de penser qu’une pensée positive nous affecte également fortement. C’est ainsi que nous attirons à nous le même style de personne que nous sommes nous-mêmes.

Si nous pensons négativement, nous attirons les personnes qui ont le même genre de sentiments. Si nous pensons positivement nous attirons les personnes dites positives.

 

C’est ainsi que certaines personnes réussissent tout ce qu’elles entreprennent alors que d’autres échouent constamment.

 

Mais suffit-il d’avoir des pensées positives pour attirer le positif, et bien pas tout à fait.

Un ingrédient indispensable pour activer la loi de l’attraction est la gratitude. Sans gratitude, pas de loi de l’attraction.

 

La gratitude

 

Le principe même de la gratitude est que pour recevoir il faut savoir donner. La gratitude c’est offrir des remerciements.

 

Vous avez certainement déjà fait preuve de gratitude dans votre vie, mais pour que la « magie » s’installe, il faut faire preuve de gratitude « sincère » tous les jours. La gratitude doit devenir votre nouveau mode de vie.

 

« La connaissance est un trésor, mais c’est l’usage qui en est la clé ».

 

Tout comme l’on apprend à nos enfants à dire merci lorsqu’ils reçoivent quelque chose, nous devons remercier pour tout ce que nous recevons.

Lorsque nos enfants ne remercient pas, nous avons coutume de leur demander « C’est quoi le mot magique ? » et à eux de répondre « merci ».

 

Et bien de la loi de l’attraction fonctionne ainsi. Nous devons dire merci et surtout le ressentir profondément. La gratitude doit être sincère. Elle est d’autant plus efficace lorsque le mot « magique » vient avant la réception de quoi que ce soit.

 

Remercier avant d’obtenir, c’est la clé.

 

Pensez et dites délibérément « merci ».

Plus vous pensez et dites merci, plus vous ressentez de la gratitude.

Plus vous pensez et éprouvez de la gratitude, plus vous recevez en abondance.

 

La gratitude est un sentiment. Le but ultime est de sentir délibérément et le plus fort possible cette gratitude. Plus votre gratitude sera authentique, plus votre vie changera rapidement.

 

Le sentiment

 

Bouddha a dit un jour « Vous façonnez votre monde avec vos sentiments ».

 

Qu’est ce que cela veut dire ? Nos pensées influencent nos sentiments et nos sentiments libèrent une énergie très forte. De ce fait, si notre pensée est négative, le sentiment qui en découle est négatif comme la colère, la tristesse, la peur, la jalousie… Au contraire si notre pensée est positive, alors le sentiment qui s’en dégage est agréable. La où les sentiments positifs font fleurir notre vie, les sentiments négatifs nous accablent.

 

Lorsque nous nous réveillons de mauvaise humeur, c’est parce que nous nous couchons contrariés, agacés, tristes ou même fâché. Lorsque nous nous couchons après une belle journée, nous nous réveillons reposé, de bonne humeur.

 

Il est donc évident que nous pouvons changer nos sentiments pour ressentir la joie plutôt que la tristesse, le plaisir plutôt que l’agacement, etc… Cependant, certains sentiments négatifs ont élu domicile à l’intérieur de nous depuis tellement longtemps qu’il est très difficile de les supprimer. Alors avant d’essayer de les supprimer et de les remplacer par des sentiments positifs, il va falloir les accepter comme tels.

 

Ces sentiments négatifs réprimés et emmagasinés donnent souvent des comportements addictifs comme fumer, boire beaucoup d’alcool, se droguer, jouer aux jeux vidéo non-stop, s’alimenter de manière excessive et malsaine, etc…

 

Une chose importante à retenir c’est que nous ressentons des sentiments, nous ne sommes pas ces sentiments.

 

Le pouvoir des mots

La pensée

 

Notre langage est créé par des mécanismes de pensées conscients et inconscients. C’est une grande richesse que nous possédons, mais savons-nous nous en servir à bon escient ?

 

Dans les mots réside une puissance énergétique créée par notre pensée. Nous communiquons sans réfléchir, nous parlons sans y penser, et pourtant chaque mot vibre, résonne et trace le chemin de notre destinée.

 

Lorsque l’homme aura compris qu’il a le pouvoir de changer sa vie par les mots, il aura atteint la maturité nécessaire pour saisir toutes les chances de la réussite individuelle.

 

La chance

 

Nous sommes conditionnés par notre éducation, notre culture, notre niveau social, pour croire que seule la chance peut nous permettre d’accéder à ce que nous n’avons pas. Or, Madame la Chance, se présente dès lors que nous l’appelons… Le problème, c’est qu’aveuglé par un sentiment d’incertitude, nous la laissons partir… « Je ne l’ai pas reconnu… » disons-nous.

 

La chance se glisse discrètement ici et là dans notre quotidien. Hypnotisés par nos pensées négatives incontrôlables, nous la laissons régulièrement passer entre nos doigts.

 

Toutes les vibrations que nous ressentons à l’intérieur de nous sont créées par nos pensées. Alors quelles formes de pensées entretenez-vous ? l’angoisse la peur, l’incertitude ? Nous entretenons en moyenne 38 800 pensées par jour. Lesquelles souhaitez-vous mettre en avant ?

 

Les pensées positives

 

Dans chaque phrase que l’on prononce, il y a un verbe qui caractérise l’idée. Plus vos pensées sont négatives, plus les mots que vous allez choisir seront à consonance péjorative pour accueillir la « chance ». Les pensées sont rendues vivantes par les mots et donc les comportements qui en découlent varient en fonction du sentiment que l’on met sur ces mots.

 

Il est donc évident que pour obtenir plus de « chance » il faut modifier son langage et ne garder que des mots positifs qui donnent l’élan à nos pensées pour devenir ensuite des comportements positifs à des situations que l’on va qualifier « d’opportunités » ou de « chance ».

 

Cela nécessite bien évidemment un entraînement régulier car l’être humain à tendance à ne se focaliser que sur ce qu’il n’a pas au lieu d’éprouver de la gratitude pour ce qu’il a déjà.

 

Les mots à bannir du vocabulaire

 

Certains mots, même s’ils ont une consonnance positive sont en fait plutôt négatifs.

Les verbes Espérer, Désirer, Souhaiter, sont des verbes qui laissent planer le doute, un manque de conviction sur ce que l’on pense. Ces verbes viennent contredire les intentions.

 

Par exemple : « Je souhaiterais … » laisse la place au mot MAIS… et par conséquent amène une pensée de doute, d’excuse, de négation.

 

Mieux vaut donc utiliser des verbes comme Réaliser, décider, obtenir, exécuter, prendre… qui ne laissent aucune place à l’obstacle, et donne une vraie direction à nos pensées.

 

L’action au présent

 

Utiliser nos pensées au présent est également indispensable. Cela permet de réactualiser régulièrement notre vocabulaire. « Nous ne désirons pas partir tard » sera transformé en « Nous partons de bonne heure ». Ainsi, la pensée est claire, positive et active. L’action est déjà là, il n’y a aucune place pour l’incertitude.

 

La vibration de cette phrase positive et affirmative est bien plus forte et résonnante que celle qui laisse trainer un sentiment négatif.

 

Transformer des habitudes de toute une vie est un énorme travail. C’est un challenge pour ceux qui ont décidé d’activer leur réussite.

 

Les mots renforcent l’idéologie des pensées. Plus les mots sont précis, puissants, plus les pensées sont représentées dans la réalité de la vie.

 

Administrer sa vie, nous appartient. Nous avons le pouvoir de décider. Toutes les vibrations extérieures et intérieures sont interreliées. Choisir celles que nous allons laisser sortir est NOTRE décision.

 

Le sabotage

 

Enormément de personnes s’autodétruisent inconsciemment. Du réveil jusqu’au coucher, elles entretiennent leurs pensées négatives. Elles nourrissent leur solitude, leur manque de reconnaissance, leur vie insipide, elles se complaisent dans leur malheur avec l’excuse suprême que tout ce qui leur arrive n’est pas de leur faute mais c’est parce qu’elles n’ont pas de chance…

 

Nous attirons ce que nous sommes !! Même si l’on refuse d’y croire, la loi de l’attraction s’applique irrémédiablement. Plus nos pensées et donc nos actions sont négatives, plus nous attirons les mêmes situations. Plus nos pensées sont positives, plus les opportunités, les bons moments vont affluer.

 

Gardez à l’esprit que vos pensées sont les vibrations qui vous animent. Vivez positivement et vous rayonnerez. Vivez négativement et vous sombrerez.

 

Apprenez à modifier votre vocabulaire, en vous forçant (les premiers temps) à utiliser certains mots plus que d’autres. C’est un entretien cérébral difficile à faire au début de l’apprentissage mais extrêmement bénéfique pour le reste de votre vie. C’est extraordinaire de pouvoir fixer son esprit sur la beauté au lieu de la laideur, sur la santé plutôt que sur la maladie, sur la vérité plutôt que le mensonge.

 

Chaque fois que vous vous sentez anxieux, ou soucieux, ou même découragé, dites quelque chose de positif. Fixez votre pensée sur quelque chose que vous aimez, qui vous fait du bien. Décidez de changer votre pensée du moment pour n’accueillir que ce qui est bon pour vous. Vous avez le pouvoir de devenir chanceux, alors maintenant que vous savez, agissez !

Le pouvoir de l’énergie

L’énergie, tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu physiquement, pourtant nous savons qu’elle existe.

L’énergie peut être théurgique, venir du sol, ou cosmique et venir du soleil et de l’air.

Nous possédons tous un corps énergétique qui enveloppe notre corps physique. Cela a été démontré scientifiquement.

Comme le corps physique possède des organes, le corps énergétique lui, possèdent des chakras. Les principaux chakras se comptent en nombre de 7 et sont des canaux énergétiques puissants qui régissent notre corps et nos organes.

Cette énergie nous vient donc de l’air, du soleil, traverse notre corps par l’intermédiaire des chakras, passe ensuite par des canaux énergétiques « inférieurs » que l’on appelle des méridiens, pour atteindre nos organes.

Ce qui donne à cette énergie une polarité, soit positive ou négative vient de notre intention. L’intention que nous donnons à cette énergie va lui permettre d’accomplir ce que nous voulons.

En soin énergétique, on dit que l’énergie suit l’intention.

Le docteur Masaru EMOTO, docteur en médecine alternative s’est amusé à faire une expérience avec de l’eau. Il est parti du principe que notre intention est capable de modifier l’eau.

Il a donc étudié au microscope différentes gouttes d’eau en mettant sur chacune d’elle une émotion différente au moment où il la positionnait sous son microscope.

Voici en images, le résultat de son expérience.

Cette expérience démontre bien un changement notoire de l’eau en fonction de l’intension que l’on y met au moment de la récolter. Vous penserez maintenant, à l’intention que vous y mettez lorsque vous avalerez un verre d’eau…

Sachant cela, et sachant que nous sommes composés de 70 % d’eau, nous pouvons aisément comprendre les dysfonctionnements corporels internes qui se jouent, lorsque nos émotions prennent le dessus.

 La médecine énergétique, n’a pas pour mission de remplacer la médecine conventionnelle, cependant elle est sans aucun doute complémentaire. Si l’on veut schématiser les deux médecines, nous dirons que la médecine traditionnelle va s’occuper de la maladie et tenter de l’éradiquer, tandis que la médecine énergétique, va donner la force au malade et à ses organes pour combattre la maladie.

Toutes les émotions que nous ressentons ont une certaine fréquence de vibration. Il faut savoir que la jalousie par exemple n’a pas la même fréquence de vibration de la joie. Nos organes vibrent eux aussi. Par conséquent, notre fréquence de vibration générale est la somme de toutes les vibrations à l’intérieur de nous. Plus notre fréquence est haute, mieux nous nous sentons.

 Prenons une émotion telle que la rancune. Son taux de vibration est lié à la vésicule biliaire. Lorsque nous ressentons de la rancune, la vibration de l’émotion va se figer sur l’organe. De ce fait, des toxines vont s’accumuler et provoquer une inflammation. Si cette inflammation se guéri vite, très bien, si au contraire vous tardez à la soigner, alors cela devient une infection.

Que peut faire la médecine énergétique dans ce cas précis ?

Lorsque le praticien fait le soin, il passe sa main au-dessus de la vésicule biliaire, il va sentir soit un vide énergétique, soit une congestion énergétique.

Le praticien va retirer l’énergie « sale » et remettre de l’énergie propre et de la stabiliser. L’énergie « usée » ressort de notre corps par les chakras pour être « recyclée »

Le praticien va sonder tout le corps énergétique, rééquilibrer les chakras afin que l’énergie circule correctement dans tout le corps physique et tous les organes.

Cependant, si en rentrant chez vous, vous éprouvez à nouveau de la rancune, et que cette émotion perdure, la vibration d’énergie qui s’en dégage va à nouveau se porter sur votre vésicule biliaire et provoquer la douleur, l’infection.

 Ce qui est important de savoir, c’est que puisque nous sommes capables de réfléchir et d’avoir des intentions, nous sommes capables de diriger ces intentions. C’est pourquoi l’énergie est « manipulable ».

Puisque l’énergie est manipulable, il est normal de penser qu’elle peut nous servir, en médecine mais également dans la réalisation de nos désirs, de nos projets.

A chacun de nos comportements, de nos échanges avec les autres, l’intention donne la polarité de l’énergie.

Pour conclure, si vous souhaitez être pleinement satisfait de votre vie, une seule chose à faire, vibrez en hauteur !!

Le pouvoir de la visualisation

La visualisation est une technique cognitive qui s’appuie sur l’imagination pour créer des images dans notre esprit, des sensations et des émotions, afin de réaliser des désirs et/ou des objectifs définis.

Cet outil magique permet de mettre en place des changements positifs et efficaces dans la vie de tous ceux qui l’utilisent régulièrement dans des conditions optimales.

Tout commence par une pensée, une idée, un désir, qui va générer des sensations, des émotions visuelles, auditives, kinesthésiques, olfactives ou gustatives, ainsi que des comportements bien précis, en fonction de ce que l’on souhaite ardemment.

Nous sommes donc les architectes de notre vie. Chaque jour, nous créons notre réalité à travers nos pensées, notre imagination. Nous sommes ce que nous pensons.

Cette réalité peut être profondément épanouissante ou au contraire difficile et pesante.

Cela s’explique par le fait que ce pouvoir créateur qui sommeille en nous, ne fait aucune différence entre le positif et le négatif. Seul l’intention compte et l’image que nous créons. C’est pourquoi il est impératif de toujours se concentrer sur ce que nous voulons et non pas sur ce que nous ne voulons pas.

Pour que le pouvoir de la visualisation soit efficace, voici 8 principes de base à suivre.

  • Avoir le désir profond de changer et de réussir.

Le premier principe du pouvoir de la visualisation est l’envie profonde d’atteindre son objectif. Faire de la visualisation pour un désir superficiel est totalement inutile car elle n’amènera pas l’effet escompté. Il faut avoir un but réel et puissant vers lequel diriger son attention et toute son énergie. Ce désir doit être en total accord avec vous-même. Vous mentir est absurde, votre inconscient ne peut aller à l’encontre de ce que vous êtes. Soyez authentique.

  • Être positif et avoir l’esprit ouvert.

Maintenant que vous connaissez votre désir profond, vous devez être d’accord pour changer ce qui ne permet pas d’accéder à votre objectif. Vous devez être d’accord pour VOUS changer.

Ayez de la gratitude envers ce que vous offre la vie. Vous devez être heureux de ce que vous avez déjà (enfant, conjoint, travail, maison, voiture, etc…). Encore une fois, concentrez-vous sur le positif.

Vous devez également prendre conscience que vous êtes responsable d’une grande partie des évènements que vous vivez qu’ils soient positifs ou négatifs. Ne rejetez pas la faute sur les autres, vous n’êtes pas parfait non plus. Vos comportements, vos interactions avec les autres amènent des situations dont vous êtes acteur.

Être positif vous invite à penser positif et à garder le focus sur votre but.

Si votre but est d’être dans l’abondance financière, il est important de visualiser la joie ressentie d’être riche plutôt que d’être content de ne pas avoir de dettes et/ou de factures.

Nous attirons ce à quoi nous pensons, c’est pourquoi il faut toujours viser son objectif et jamais son contraire.

  • Définir clairement un objectif : Un seul objectif par visualisation

Un seul objectif à la fois dans une visualisation permet de rester concentré sur son but et de ne pas s’éparpiller. L’énergie déployée va ainsi dans une direction claire et bien définie.

L’objectif doit être :

  • Spécifique (simple et clair)
  • Mesurable (quantifiable = par exemple « Quand allez-vous commencer ? »
  • Acceptable (Raisonnable et tenir compte de vos valeurs)
  • Réalisable (suffisamment ambitieux pour donner envie, mais réaliste)
  • Temporellement défini (échéance à définir pour une mise en action concrète et motivante)

Durant tout le temps de la visualisation, il est important d’avoir la certitude que le but est déjà atteint afin de pouvoir en ressentir toute la puissance et toute la joie qu’elle procure.

  • Trouver un lieu ressource / Créer un rituel

Ce 4eme principe de la visualisation est essentiel à la pratique. Il s’agit de trouver un endroit calme, propice à l’exercice quotidien de la visualisation. Cela doit être un endroit où vous allez vous sentir serein. Vous pouvez choisir une pièce dans la maison mais aussi un lieu extérieur comme par exemple un banc sous un arbre. L’important c’est que vous vous y sentiez en sécurité et que vous soyez au calme afin de pouvoir être à l’écoute exclusive de vos ressentis.

Une fois l’endroit idéal trouvé, vous ferez la visualisation seulement dans ce lieu, pour commencer, créant ainsi un rituel quotidien. Lorsque vous serez expérimenté, vous pourrez alors choisir n’importe quel endroit qui vous conviendra.

  • Se mettre en état de relaxation / ancrage

Pour permettre un ancrage plus profond dans votre subconscient et ressentir tous les effets dans cette nouvelle réalité physique, il est indispensable de se mettre dans un état de relaxation profond. Pour atteindre cet état, vous pouvez méditer un peu, écouter de la musique relaxante, ou tout simplement fermer les yeux et vous concentrer sur votre respiration.

  • Considérer que l’objectif est déjà atteint

Si l’on devait ne choisir qu’un seul principe, ce serait celui-ci. Il est INDISPENSABLE.

Il est impératif de penser au présent. Tous nos désirs, nos aspirations se font maintenant car demain n’existe pas encore.

Pour rappel, notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. Toutes les émotions se ressentent au moment même où nous y pensons. Même lorsque les souvenirs nous reviennent en mémoire nous ressentons les sensations ici et maintenant, c’est-à-dire dans le présent.

  • Ressentir

Ressentir, c’est être à l’écoute de son corps, de ses émotions, dans les moindres détails, ici et maintenant, sans jugement ni crainte, avec une disponibilité absolue.

  • Pratiquer régulièrement

Pour que la visualisation soit efficace, il faut la pratiquer 3 fois par jour pendant au moins 5 mn, et sur une durée de 21 jours.

Pourquoi 3 fois par jour ?

La première fois, le cerveau écoute

La seconde fois, le cerveau observe

La troisième fois, le cerveau enregistre

Pourquoi 21 jours ?

Les neurosciences ont démontré qu’il faut 21 jours à notre cerveau pour intégrer une nouvelle information au niveau du subconscient.

Comment utiliser le pouvoir de la visualisation ?

Une bonne visualisation suit un processus de 4 étapes

  • Définir un seul objectif

Choisissez quelque chose que vous aimeriez vraiment posséder, réaliser ou créer, pour un objectif à atteindre, à quelque niveau que ce soit : emploi, maison, relation sociale, changement de comportement, aisance financière, etc…

Commencez par des objectifs auxquels vous pouvez croire facilement et que vous pensez pouvoir atteindre dans un avenir proche, ainsi vous ne serez pas confronté à trop de résistances négatives en vous-même et vous apprendrez la visualisation avec un potentiel de sentiments de réussite accru.

Par la suite, lorsque vous serez expérimenté, vous pourrez vous attaquer à des problèmes plus ardus.

  • Créer une image claire ou un ressenti émotionnel

Créez une histoire mentale de l’objet ou de la situation qui soit absolument conforme à ce que vous souhaitez. Pensez-y au présent, comme si cela existait déjà. Imaginez-vous maintenant à l’intérieur de cette situation telle que vous la souhaitez. Mettez-y autant de détails que possibles, qu’est-ce que vous voyez ? Qu’est-ce que vous sentez ? qu’est-ce que vous ressentez ? qu’est ce vous entendez ?

  • Se projeter complètement à l’intérieur de sa vision

Pensez le plus possible à votre souhait, durant les périodes de méditation mais aussi au cours de votre journée, dès que possible. Il s’intègrera alors à votre vie, deviendra plus réel et vous réussirez mieux à vous projeter à l’intérieur de votre scénario.

Concentrez-vous clairement sur votre désir avec légèreté et sans efforts, comme lorsque vous regardez un film à la télévision.

  • Nourrir sa vision d’énergie positive

Lorsque vous concentrez votre attention sur votre but, faites-le de façon positive et encourageante. Dites- vous « c’est maintenant ! » « J’ai réussi ! » par exemple.

Imaginez-vous « toucher » l’objet que de votre désir. Par exemple si vous souhaitez une nouvelle voiture, imaginez-vous prendre les clés, marcher jusqu’à la voiture garée devant chez vous, ouvrir la voiture, monter dedans et démarrer. Pensez avec détails, la couleur de la voiture, les fleurs dans l’allée, leur parfum, les sièges sont- ils en cuir ? en tissu ? Rencontrez-vous quelqu’un sur le chemin ? Où allez-vous ? Comment vous sentez-vous ? etc…

Soyez précis et ressentez toutes les émotions positives qui s’en dégagent. Profitez pleinement du moment.

Quand vous utilisez le pouvoir de la visualisation, essayez d’écarter tout doute ou incrédulité de votre esprit et essayer de ressentir cette image comme le plus réel possible. Vous l’avez ! C’est à vous !

Lorsque votre cible est atteinte, prenez bien conscience que vous en avez fini avec elle. Il arrive souvent qu’on obtienne nos désirs sans s’en rendre compte. A ce moment de pleine conscience, accordez-vous une marque d’appréciation, félicitez-vous de votre réussite et passez à la suivante.

Vous êtes prêts ? Alors visualisez !