Le pouvoir de la visualisation

La visualisation est une technique cognitive qui s’appuie sur l’imagination pour créer des images dans notre esprit, des sensations et des émotions, afin de réaliser des désirs et/ou des objectifs définis.

Cet outil magique permet de mettre en place des changements positifs et efficaces dans la vie de tous ceux qui l’utilisent régulièrement dans des conditions optimales.

Tout commence par une pensée, une idée, un désir, qui va générer des sensations, des émotions visuelles, auditives, kinesthésiques, olfactives ou gustatives, ainsi que des comportements bien précis, en fonction de ce que l’on souhaite ardemment.

Nous sommes donc les architectes de notre vie. Chaque jour, nous créons notre réalité à travers nos pensées, notre imagination. Nous sommes ce que nous pensons.

Cette réalité peut être profondément épanouissante ou au contraire difficile et pesante.

Cela s’explique par le fait que ce pouvoir créateur qui sommeille en nous, ne fait aucune différence entre le positif et le négatif. Seul l’intention compte et l’image que nous créons. C’est pourquoi il est impératif de toujours se concentrer sur ce que nous voulons et non pas sur ce que nous ne voulons pas.

Pour que le pouvoir de la visualisation soit efficace, voici 8 principes de base à suivre.

  • Avoir le désir profond de changer et de réussir.

Le premier principe du pouvoir de la visualisation est l’envie profonde d’atteindre son objectif. Faire de la visualisation pour un désir superficiel est totalement inutile car elle n’amènera pas l’effet escompté. Il faut avoir un but réel et puissant vers lequel diriger son attention et toute son énergie. Ce désir doit être en total accord avec vous-même. Vous mentir est absurde, votre inconscient ne peut aller à l’encontre de ce que vous êtes. Soyez authentique.

  • Être positif et avoir l’esprit ouvert.

Maintenant que vous connaissez votre désir profond, vous devez être d’accord pour changer ce qui ne permet pas d’accéder à votre objectif. Vous devez être d’accord pour VOUS changer.

Ayez de la gratitude envers ce que vous offre la vie. Vous devez être heureux de ce que vous avez déjà (enfant, conjoint, travail, maison, voiture, etc…). Encore une fois, concentrez-vous sur le positif.

Vous devez également prendre conscience que vous êtes responsable d’une grande partie des évènements que vous vivez qu’ils soient positifs ou négatifs. Ne rejetez pas la faute sur les autres, vous n’êtes pas parfait non plus. Vos comportements, vos interactions avec les autres amènent des situations dont vous êtes acteur.

Être positif vous invite à penser positif et à garder le focus sur votre but.

Si votre but est d’être dans l’abondance financière, il est important de visualiser la joie ressentie d’être riche plutôt que d’être content de ne pas avoir de dettes et/ou de factures.

Nous attirons ce à quoi nous pensons, c’est pourquoi il faut toujours viser son objectif et jamais son contraire.

  • Définir clairement un objectif : Un seul objectif par visualisation

Un seul objectif à la fois dans une visualisation permet de rester concentré sur son but et de ne pas s’éparpiller. L’énergie déployée va ainsi dans une direction claire et bien définie.

L’objectif doit être :

  • Spécifique (simple et clair)
  • Mesurable (quantifiable = par exemple « Quand allez-vous commencer ? »
  • Acceptable (Raisonnable et tenir compte de vos valeurs)
  • Réalisable (suffisamment ambitieux pour donner envie, mais réaliste)
  • Temporellement défini (échéance à définir pour une mise en action concrète et motivante)

Durant tout le temps de la visualisation, il est important d’avoir la certitude que le but est déjà atteint afin de pouvoir en ressentir toute la puissance et toute la joie qu’elle procure.

  • Trouver un lieu ressource / Créer un rituel

Ce 4eme principe de la visualisation est essentiel à la pratique. Il s’agit de trouver un endroit calme, propice à l’exercice quotidien de la visualisation. Cela doit être un endroit où vous allez vous sentir serein. Vous pouvez choisir une pièce dans la maison mais aussi un lieu extérieur comme par exemple un banc sous un arbre. L’important c’est que vous vous y sentiez en sécurité et que vous soyez au calme afin de pouvoir être à l’écoute exclusive de vos ressentis.

Une fois l’endroit idéal trouvé, vous ferez la visualisation seulement dans ce lieu, pour commencer, créant ainsi un rituel quotidien. Lorsque vous serez expérimenté, vous pourrez alors choisir n’importe quel endroit qui vous conviendra.

  • Se mettre en état de relaxation / ancrage

Pour permettre un ancrage plus profond dans votre subconscient et ressentir tous les effets dans cette nouvelle réalité physique, il est indispensable de se mettre dans un état de relaxation profond. Pour atteindre cet état, vous pouvez méditer un peu, écouter de la musique relaxante, ou tout simplement fermer les yeux et vous concentrer sur votre respiration.

  • Considérer que l’objectif est déjà atteint

Si l’on devait ne choisir qu’un seul principe, ce serait celui-ci. Il est INDISPENSABLE.

Il est impératif de penser au présent. Tous nos désirs, nos aspirations se font maintenant car demain n’existe pas encore.

Pour rappel, notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. Toutes les émotions se ressentent au moment même où nous y pensons. Même lorsque les souvenirs nous reviennent en mémoire nous ressentons les sensations ici et maintenant, c’est-à-dire dans le présent.

  • Ressentir

Ressentir, c’est être à l’écoute de son corps, de ses émotions, dans les moindres détails, ici et maintenant, sans jugement ni crainte, avec une disponibilité absolue.

  • Pratiquer régulièrement

Pour que la visualisation soit efficace, il faut la pratiquer 3 fois par jour pendant au moins 5 mn, et sur une durée de 21 jours.

Pourquoi 3 fois par jour ?

La première fois, le cerveau écoute

La seconde fois, le cerveau observe

La troisième fois, le cerveau enregistre

Pourquoi 21 jours ?

Les neurosciences ont démontré qu’il faut 21 jours à notre cerveau pour intégrer une nouvelle information au niveau du subconscient.

Comment utiliser le pouvoir de la visualisation ?

Une bonne visualisation suit un processus de 4 étapes

  • Définir un seul objectif

Choisissez quelque chose que vous aimeriez vraiment posséder, réaliser ou créer, pour un objectif à atteindre, à quelque niveau que ce soit : emploi, maison, relation sociale, changement de comportement, aisance financière, etc…

Commencez par des objectifs auxquels vous pouvez croire facilement et que vous pensez pouvoir atteindre dans un avenir proche, ainsi vous ne serez pas confronté à trop de résistances négatives en vous-même et vous apprendrez la visualisation avec un potentiel de sentiments de réussite accru.

Par la suite, lorsque vous serez expérimenté, vous pourrez vous attaquer à des problèmes plus ardus.

  • Créer une image claire ou un ressenti émotionnel

Créez une histoire mentale de l’objet ou de la situation qui soit absolument conforme à ce que vous souhaitez. Pensez-y au présent, comme si cela existait déjà. Imaginez-vous maintenant à l’intérieur de cette situation telle que vous la souhaitez. Mettez-y autant de détails que possibles, qu’est-ce que vous voyez ? Qu’est-ce que vous sentez ? qu’est-ce que vous ressentez ? qu’est ce vous entendez ?

  • Se projeter complètement à l’intérieur de sa vision

Pensez le plus possible à votre souhait, durant les périodes de méditation mais aussi au cours de votre journée, dès que possible. Il s’intègrera alors à votre vie, deviendra plus réel et vous réussirez mieux à vous projeter à l’intérieur de votre scénario.

Concentrez-vous clairement sur votre désir avec légèreté et sans efforts, comme lorsque vous regardez un film à la télévision.

  • Nourrir sa vision d’énergie positive

Lorsque vous concentrez votre attention sur votre but, faites-le de façon positive et encourageante. Dites- vous « c’est maintenant ! » « J’ai réussi ! » par exemple.

Imaginez-vous « toucher » l’objet que de votre désir. Par exemple si vous souhaitez une nouvelle voiture, imaginez-vous prendre les clés, marcher jusqu’à la voiture garée devant chez vous, ouvrir la voiture, monter dedans et démarrer. Pensez avec détails, la couleur de la voiture, les fleurs dans l’allée, leur parfum, les sièges sont- ils en cuir ? en tissu ? Rencontrez-vous quelqu’un sur le chemin ? Où allez-vous ? Comment vous sentez-vous ? etc…

Soyez précis et ressentez toutes les émotions positives qui s’en dégagent. Profitez pleinement du moment.

Quand vous utilisez le pouvoir de la visualisation, essayez d’écarter tout doute ou incrédulité de votre esprit et essayer de ressentir cette image comme le plus réel possible. Vous l’avez ! C’est à vous !

Lorsque votre cible est atteinte, prenez bien conscience que vous en avez fini avec elle. Il arrive souvent qu’on obtienne nos désirs sans s’en rendre compte. A ce moment de pleine conscience, accordez-vous une marque d’appréciation, félicitez-vous de votre réussite et passez à la suivante.

Vous êtes prêts ? Alors visualisez !