Le pouvoir des mots

La pensée

 

Notre langage est créé par des mécanismes de pensées conscients et inconscients. C’est une grande richesse que nous possédons, mais savons-nous nous en servir à bon escient ?

 

Dans les mots réside une puissance énergétique créée par notre pensée. Nous communiquons sans réfléchir, nous parlons sans y penser, et pourtant chaque mot vibre, résonne et trace le chemin de notre destinée.

 

Lorsque l’homme aura compris qu’il a le pouvoir de changer sa vie par les mots, il aura atteint la maturité nécessaire pour saisir toutes les chances de la réussite individuelle.

 

La chance

 

Nous sommes conditionnés par notre éducation, notre culture, notre niveau social, pour croire que seule la chance peut nous permettre d’accéder à ce que nous n’avons pas. Or, Madame la Chance, se présente dès lors que nous l’appelons… Le problème, c’est qu’aveuglé par un sentiment d’incertitude, nous la laissons partir… « Je ne l’ai pas reconnu… » disons-nous.

 

La chance se glisse discrètement ici et là dans notre quotidien. Hypnotisés par nos pensées négatives incontrôlables, nous la laissons régulièrement passer entre nos doigts.

 

Toutes les vibrations que nous ressentons à l’intérieur de nous sont créées par nos pensées. Alors quelles formes de pensées entretenez-vous ? l’angoisse la peur, l’incertitude ? Nous entretenons en moyenne 38 800 pensées par jour. Lesquelles souhaitez-vous mettre en avant ?

 

Les pensées positives

 

Dans chaque phrase que l’on prononce, il y a un verbe qui caractérise l’idée. Plus vos pensées sont négatives, plus les mots que vous allez choisir seront à consonance péjorative pour accueillir la « chance ». Les pensées sont rendues vivantes par les mots et donc les comportements qui en découlent varient en fonction du sentiment que l’on met sur ces mots.

 

Il est donc évident que pour obtenir plus de « chance » il faut modifier son langage et ne garder que des mots positifs qui donnent l’élan à nos pensées pour devenir ensuite des comportements positifs à des situations que l’on va qualifier « d’opportunités » ou de « chance ».

 

Cela nécessite bien évidemment un entraînement régulier car l’être humain à tendance à ne se focaliser que sur ce qu’il n’a pas au lieu d’éprouver de la gratitude pour ce qu’il a déjà.

 

Les mots à bannir du vocabulaire

 

Certains mots, même s’ils ont une consonnance positive sont en fait plutôt négatifs.

Les verbes Espérer, Désirer, Souhaiter, sont des verbes qui laissent planer le doute, un manque de conviction sur ce que l’on pense. Ces verbes viennent contredire les intentions.

 

Par exemple : « Je souhaiterais … » laisse la place au mot MAIS… et par conséquent amène une pensée de doute, d’excuse, de négation.

 

Mieux vaut donc utiliser des verbes comme Réaliser, décider, obtenir, exécuter, prendre… qui ne laissent aucune place à l’obstacle, et donne une vraie direction à nos pensées.

 

L’action au présent

 

Utiliser nos pensées au présent est également indispensable. Cela permet de réactualiser régulièrement notre vocabulaire. « Nous ne désirons pas partir tard » sera transformé en « Nous partons de bonne heure ». Ainsi, la pensée est claire, positive et active. L’action est déjà là, il n’y a aucune place pour l’incertitude.

 

La vibration de cette phrase positive et affirmative est bien plus forte et résonnante que celle qui laisse trainer un sentiment négatif.

 

Transformer des habitudes de toute une vie est un énorme travail. C’est un challenge pour ceux qui ont décidé d’activer leur réussite.

 

Les mots renforcent l’idéologie des pensées. Plus les mots sont précis, puissants, plus les pensées sont représentées dans la réalité de la vie.

 

Administrer sa vie, nous appartient. Nous avons le pouvoir de décider. Toutes les vibrations extérieures et intérieures sont interreliées. Choisir celles que nous allons laisser sortir est NOTRE décision.

 

Le sabotage

 

Enormément de personnes s’autodétruisent inconsciemment. Du réveil jusqu’au coucher, elles entretiennent leurs pensées négatives. Elles nourrissent leur solitude, leur manque de reconnaissance, leur vie insipide, elles se complaisent dans leur malheur avec l’excuse suprême que tout ce qui leur arrive n’est pas de leur faute mais c’est parce qu’elles n’ont pas de chance…

 

Nous attirons ce que nous sommes !! Même si l’on refuse d’y croire, la loi de l’attraction s’applique irrémédiablement. Plus nos pensées et donc nos actions sont négatives, plus nous attirons les mêmes situations. Plus nos pensées sont positives, plus les opportunités, les bons moments vont affluer.

 

Gardez à l’esprit que vos pensées sont les vibrations qui vous animent. Vivez positivement et vous rayonnerez. Vivez négativement et vous sombrerez.

 

Apprenez à modifier votre vocabulaire, en vous forçant (les premiers temps) à utiliser certains mots plus que d’autres. C’est un entretien cérébral difficile à faire au début de l’apprentissage mais extrêmement bénéfique pour le reste de votre vie. C’est extraordinaire de pouvoir fixer son esprit sur la beauté au lieu de la laideur, sur la santé plutôt que sur la maladie, sur la vérité plutôt que le mensonge.

 

Chaque fois que vous vous sentez anxieux, ou soucieux, ou même découragé, dites quelque chose de positif. Fixez votre pensée sur quelque chose que vous aimez, qui vous fait du bien. Décidez de changer votre pensée du moment pour n’accueillir que ce qui est bon pour vous. Vous avez le pouvoir de devenir chanceux, alors maintenant que vous savez, agissez !