La loi de l’attraction

Etes-vous satisfait de votre vie ? Voulez-vous changer quelque chose ?

 

Vous avez déjà essayé mais malgré vos efforts rien ne change ? Vous n’avez plus de solution à vos problèmes ? Vous n’avancez plus ?

 

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que vous faites le focus sur ce que vous ne voulez plus, et non sur ce que vous voulez…

 

La loi de l’attraction s’applique à tous les domaines et peut changer radicalement votre vie. Mais n’oubliez pas que ce n’est pas de la magie, vous devez rester réaliste et ne pas vous attendre à des miracles sans votre participation active.

 

Alors comment ça marche ?

 

Que l’on y croit ou pas, les lois cosmiques régulent tous les évènements de l’univers à un niveau spirituel, tout comme les lois de la physique régulent les évènements terrestres. Aujourd’hui, la science n’est pas encore en mesure d’expliquer les lois cosmiques, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’existent pas.

 

Le principe de la loi de l’attraction est que nos pensées ont un pouvoir de contrôle sur toute notre vie. Ce qui veut dire que si nous contrôlons nos pensées, nous pouvons très facilement contrôler ce qui se passe dans notre vie et donc agir de manière concrète sur les domaines que nous souhaitons changer.

 

Prenons par exemple l’argent. Tout le monde veut gagner plus d’argent.

Inconsciemment, nous souhaitons plus d’argent car nous n’en avons pas assez, et c’est là le problème. L’idée même de ne pas en avoir assez, donne une pensée de « manque ». Par conséquent, la loi de l’attraction va attirer à vous… ce manque. Il est donc indispensable pour recevoir plus d’argent, de faire comme si nous en avions déjà beaucoup.

 

Evidemment, c’est difficile de penser que l’on a beaucoup d’argent lorsqu’on n’en a pas, cependant il va falloir modifier radicalement notre système de pensées si l’on veut que la loi de l’attraction nous apporte abondance et non le manque.

 

Lorsque vous dites « Je ne peux pas me le permettre, je n’ai pas assez d’argent pour ça ». La fréquence vibratoire de ce sentiment est si forte que vous ne pouvez pas gagner plus d’argent, peu importe vos efforts.

La clé est de commencer à faire le changement et tournez la phrase de manière positive « Je peux me le permettre » en y mettant le plus de sentiment réel possible. Si vous dites « je peux me le permettre » mais que vous n’y croyait pas… vous envoyez un message négatif et de manque. Vous devez y croire assurément.

Vous pouvez commencer par répéter des phrases positives régulièrement comme par exemple : « J’ai droit à la richesse », « Je peux faire beaucoup de bien avec de l’argent », « Merci beaucoup pour tout l’argent que je reçois » en y mettant une intension positive.

 

Au fil du temps, l’argent va venir frapper à votre porte de différente manière ; une augmentation de salaire, une rentrée d’argent inattendue, un héritage, etc… Ayez confiance dans le fait que vous obtiendrez de l’argent et ne vous inquiétez pas de la façon dont l’argent vous parviendra.

 

Pour donner un sentiment positif, vous pouvez vous visualiser avec beaucoup d’argent dans les mains, ou en train de faire de gros achats, ou encore en train d’en faire profiter vos proches. L’important c’est d’y mettre de la conviction, afin que votre cerveau s’imprègne de ce que vous voulez et non de ce que vous ne voulez pas ou plus.

 

Ce système de pensées est le même pour l’argent que pour la santé ou pour n’importe quel domaine de votre vie. La loi de l’attraction attire à vous ce que vous pensez et ce que vous croyez. Si vous avez peur de ne pas guérir d’une maladie, vous ne pouvez pas en guérir. Vous devez vous imaginer en pleine santé pour attirer à vous la guérison.

 

Qu’est-ce que la pensée ?

 

La pensée est définie par les neuroscientifiques comme suit : « Une pensée naît du transfert d’électrons aux synapses ». C’est-à-dire que nos pensées qui sont des électrons sont aussi des ondes électromagnétiques. Une pensée est donc une énergie qui se déplace. De ce fait, il nous est possible de déplacer nos pensées de manière consciente afin qu’elle nous serve sur un domaine précis.

 

Des études scientifiques montrent que les pensées négatives affectent non seulement notre psychisme mais également notre corps. Il arrive très souvent que des personnes qui sont contrariées se lèvent le matin avec une contracture musculaire, un mal au dos, un torticolis, une inflammation des articulations, etc…

 

Les personnes affectées par des pensées négatives sont généralement tristes ou déprimées. Ce sont des sentiments très forts. Il est donc normal de penser qu’une pensée positive nous affecte également fortement. C’est ainsi que nous attirons à nous le même style de personne que nous sommes nous-mêmes.

Si nous pensons négativement, nous attirons les personnes qui ont le même genre de sentiments. Si nous pensons positivement nous attirons les personnes dites positives.

 

C’est ainsi que certaines personnes réussissent tout ce qu’elles entreprennent alors que d’autres échouent constamment.

 

Mais suffit-il d’avoir des pensées positives pour attirer le positif, et bien pas tout à fait.

Un ingrédient indispensable pour activer la loi de l’attraction est la gratitude. Sans gratitude, pas de loi de l’attraction.

 

La gratitude

 

Le principe même de la gratitude est que pour recevoir il faut savoir donner. La gratitude c’est offrir des remerciements.

 

Vous avez certainement déjà fait preuve de gratitude dans votre vie, mais pour que la « magie » s’installe, il faut faire preuve de gratitude « sincère » tous les jours. La gratitude doit devenir votre nouveau mode de vie.

 

« La connaissance est un trésor, mais c’est l’usage qui en est la clé ».

 

Tout comme l’on apprend à nos enfants à dire merci lorsqu’ils reçoivent quelque chose, nous devons remercier pour tout ce que nous recevons.

Lorsque nos enfants ne remercient pas, nous avons coutume de leur demander « C’est quoi le mot magique ? » et à eux de répondre « merci ».

 

Et bien de la loi de l’attraction fonctionne ainsi. Nous devons dire merci et surtout le ressentir profondément. La gratitude doit être sincère. Elle est d’autant plus efficace lorsque le mot « magique » vient avant la réception de quoi que ce soit.

 

Remercier avant d’obtenir, c’est la clé.

 

Pensez et dites délibérément « merci ».

Plus vous pensez et dites merci, plus vous ressentez de la gratitude.

Plus vous pensez et éprouvez de la gratitude, plus vous recevez en abondance.

 

La gratitude est un sentiment. Le but ultime est de sentir délibérément et le plus fort possible cette gratitude. Plus votre gratitude sera authentique, plus votre vie changera rapidement.

 

Le sentiment

 

Bouddha a dit un jour « Vous façonnez votre monde avec vos sentiments ».

 

Qu’est ce que cela veut dire ? Nos pensées influencent nos sentiments et nos sentiments libèrent une énergie très forte. De ce fait, si notre pensée est négative, le sentiment qui en découle est négatif comme la colère, la tristesse, la peur, la jalousie… Au contraire si notre pensée est positive, alors le sentiment qui s’en dégage est agréable. La où les sentiments positifs font fleurir notre vie, les sentiments négatifs nous accablent.

 

Lorsque nous nous réveillons de mauvaise humeur, c’est parce que nous nous couchons contrariés, agacés, tristes ou même fâché. Lorsque nous nous couchons après une belle journée, nous nous réveillons reposé, de bonne humeur.

 

Il est donc évident que nous pouvons changer nos sentiments pour ressentir la joie plutôt que la tristesse, le plaisir plutôt que l’agacement, etc… Cependant, certains sentiments négatifs ont élu domicile à l’intérieur de nous depuis tellement longtemps qu’il est très difficile de les supprimer. Alors avant d’essayer de les supprimer et de les remplacer par des sentiments positifs, il va falloir les accepter comme tels.

 

Ces sentiments négatifs réprimés et emmagasinés donnent souvent des comportements addictifs comme fumer, boire beaucoup d’alcool, se droguer, jouer aux jeux vidéo non-stop, s’alimenter de manière excessive et malsaine, etc…

 

Une chose importante à retenir c’est que nous ressentons des sentiments, nous ne sommes pas ces sentiments.