Les ressources

 

Qu’est-ce qu’une ressource ?

 

Une ressource est un processus qui permet à un individu d’atteindre un état émotionnel désiré. C’est un élément puissant qui se trouve à l’intérieur de nous mais qui peut être en veille. Les ressources permettent également de faire face à des difficultés et sont précieuses pour faire face aux aléas de la vie.

L’un des présupposés en PNL est que chaque personne détient déjà en elle les ressources dont elle a besoin pour agir efficacement sur sa problématique.

 

Parfois il y a une différence entre le niveau d’être de la personne et sa capacité à donner le meilleur d’elle-même comme par exemple lors d’un examen où l’individu est excellent tout au long de l’année mais perd tous ces moyens au moment de passer l’examen. C’est dans ces moments qu’il est important de faire appel à ses ressources.

 

Le fait que nous ayons tous, les ressources nécessaires, ne veut pas dire que nous en ayons conscience, ni même que nous sachions les identifier et les utiliser. Certaines ressources sont acquises dès le plus jeune âge, d’autres sont à trouver, à stimuler et/ou à activer.

 

En psychologie traditionnelle, les problèmes sont généralement traités sous l’angle de la faiblesse, c’est-à-dire la recherche de ce que la personne a fait de « mal ». Or, si l’on veut progresser, activer des ressources constructives et positives, il vaut mieux mettre l’accent sur la force de la personne.

 

L’objectif de cette approche est de permettre à l’individu de voir son problème d’un point de vue positif et ainsi agir pour trouver une solution rapidement.

 

L’état interne :

 

Un état interne désigne l’état psychologique et/ou émotionnel dans lequel se trouve une personne à un instant précis. Il est influencé par notre environnement, par nos sens (visuels, auditifs, kinesthésiques, olfactifs, gustatifs), également par nos pensées, nos souvenirs et notre corps (se tenir droit ou baisser les épaules par exemple)

 

L’état interne c’est notre humeur du moment, ce que nous ressentons à ce moment précis.

Les souvenirs cognitifs permettent de ressentir à nouveau des sentiments même longtemps après. Plus le souvenir est ancré, plus l’état interne se modifie lorsque l’on fait appel à ce souvenir.

 

Prenons par exemple un citron. Imaginez-vous croquer dedans à pleines dents et avaler le jus qui s’en écoule. Automatiquement votre processus salivaire se met en route et vous avez une sensation d’acidité dans votre bouche.

Ce souvenir vient de modifier votre état interne.

 

Il en va de même avec les « bons et mauvais » souvenirs. Plus notre souvenir va être positif et plus notre état interne va générer du bien-être. Plus notre souvenir est négatif, plus notre état interne va générer du stress.

 

En PNL, on parle d’ascenseur émotionnel, car l’état interne peut monter et descendre rapidement en fonction de la situation dans laquelle nous nous trouvons et notre capacité à gérer les émotions que nous ressentons à l’instant précis.

 

Notre état interne conditionne énormément notre rapport à l’autre et au monde.

En changeant notre ascenseur émotionnel, nous changeons l’interprétation, les émotions et les réactions que l’on peut avoir face à une situation, ou face à quelqu’un.

 

Identifier ses ressources

 

Lors d’une reconversion professionnelle, par exemple, les doutes, les peurs, les fausses croyances, les mauvais ancrages subliminaux viennent semer la zizanie dans notre esprit et nous freinent dans notre élan.

 

Pour enrailler cette boucle infernale qui nous pollue et nous empêche d’avancer, nous allons devoir aller à la recherche de nos ressources internes et externes.

 

Les ressources internes 

 

Les ressources internes peuvent provenir d’expériences passées, de souvenirs, d’expériences vécues par l’entourage, de notre capacité à imaginer et surtout de notre capacité à apprendre et nous mettre en action. Ce sont nos connaissances acquises, nos valeurs, nos capacités.

 

Pour aller rechercher une ressource interne, et en prendre pleinement conscience, nous pouvons nous poser des questions sur les problèmes, que nous avons déjà surmontés par le passé, et surtout comment avons-nous réussi à les surmonter.

Le « comment » donne la ressource.

 

Le « comment » c’est l’ensemble de forces, de ressentis positifs, de degré de confiance, des comportements que nous avons utilisés pour régler un précédent problème ou une situation difficile.

 

Pour récupérer nos ressources internes nous devons mettre notre focus sur nos qualités qui nous permettraient d’atteindre notre but, comme par exemple la ténacité, la volonté, notre capacité à la médiation, etc…

Ce n’est pas parce que notre potentiel ne s’est pas encore révélé qu’il n’existe pas.

 

Voici un exercice à faire pour développer des ressources internes :

 

Imaginez la situation conflictuelle ou votre problématique et visualisez-vous en train de régler le problème.

Pour ce faire, installez-vous confortablement et fermez les yeux. Faites travailler votre imaginaire sur ce qui vous stresse en ce moment.

Lors de la visualisation il est important de mettre le plus de détails possibles dans la scène et surtout de vous voir dans le meilleur de vous-même. Regardez-vous sous plusieurs angles, un peu comme un caméraman qui prendrait plusieurs angles de vue. Regardez comme vous vous tenez droit, ouvert, détendu, souriant. Vous savez ce que vous devez faire pour calmer le conflit. Vous prêtez attention à votre intonation, votre posture corporelle. Ressentez cet état positif, plein de confiance. Attardez-vous longuement sur ce moment de bien-être et de réussite. Plus votre visualisation sera précise, plus le processus sera puissant.

 

Votre cerveau va imprimer cet état interne et lorsque vous aurez besoin d’aller chercher une ressource, il vous sera beaucoup plus facile de l’activer car vous l’aurez ressenti et mise de côté (dans votre inconscient) afin de pouvoir l’utiliser au moment voulu.

 

La visualisation est un outil très puissant.

 

https://www.gallhope.com/le-pouvoir-de-la-visualisation/

 

 Les ressources externes

 

Les ressources externes sont nos compétences, nos diplômes, nos biens matériels. Par exemple, j’ai le projet de devenir commercial, une de mes ressources externes est ma voiture.

Les ressources externes peuvent se trouver également dans notre entourage, sur notre lieu de travail, dans une salle de sport, etc… ce sont les personnes susceptibles de nous aider dans notre quête, par leur réseau, leurs compétences, leurs ressources internes qui nous n’avons pas encore réussit à développer à l’intérieur de nous-même.

 

Nous pouvons les trouver également dans les alliances, dans les associations avec les autres, auprès d’organismes comme une banque par exemple, si nous avons besoin d’un prêt pour lancer une activité.

 

Nous pouvons en acquérir davantage en faisant des formations, en assistant à des séminaires, à des webinaires, etc…

 

Les ressources externes sont toutes les ressources dont nous pouvons disposer ou acquérir pour entrer en action.

 

L’ensemble des ressources, internes et externes, permettent de répondre aux besoins fondamentaux, physiologiques, psychiques, ou sociaux.